english

Récipiendaires des médailles de l'ACP

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et ses partenaires sont heureux d'annoncer les noms des lauréats de leurs médailles pour 2021. Une série de conférences plénières virtuelles en l'honneur des lauréats des médailles 2021 sera organisée les 17 et 20 décembre. Une fois finalisé, le programme détaillé des conférences sera publié sur le site Web de l'ACP et un Flash d'Info sera diffusé. Les médailles seront envoyées à tous les récipiendaires avec les félicitations de la communauté.

Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2021 est décernée à

Roger Melko, Université de Waterloo / Institut Périmètre, pour reconnaître son travail sur la compréhension théorique des systèmes quantiques à plusieurs corps par le biais de simulations informatiques à grande échelle. Les outils théoriques mis au point par le groupe de M. Melko offrent une nouvelle perspective pour la compréhension de la matière condensée quantique et se sont avérés très influents dans des domaines tels que l'information quantique, la théorie des champs, la matière atomique froide et l'intelligence artificielle.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2020 est décernée à

Alexandre Blais, Université de Sherbrooke, pour son travail précurseur et son leadership dans le domaine de la science de l'information quantique. Ses recherches théoriques ont grandement influencé les expériences de pointe dans ce domaine.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2019 est décernée à

Graeme Luke, Université McMaster, pour ses contributions au domaine de la recherche sur les supraconducteurs au moyen de techniques de spin des muons, et pour son rôle de meneur dans le développement de ces techniques à TRIUMF, ce qui a consacré l’excellence du Canada en recherche.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2018 est décernée à

Andrea Damascelli, Université de la Colombie-Britannique, pour son apport novateur et son leadership dans l’étude des solides et surfaces quantiques, notamment pour ce qui est des systèmes fortement corrélés, par la conception et le développement d’instruments uniques de spectroscopie photoélectronique avec résolution angulaire..

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2017 est décernée à

Yong Baek Kim, Université de Toronto, pour ses travaux de chef de file concernant les effets de l'ample couplage Russell-Saunders (spin-orbit coupling) sur les �tats fondamentaux exotiques dans les mat�riaux quantiques g�om�triquement frustr�s et fortement corr�l�s.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2016 est décernée à

Carlos Silva, Université de Montréal, pour ses avancées originales qui, en spectroscopie optique transitoire, ont donné des visions profondes sur la compréhension des excitations électroniques dans les semi-conducteurs moléculaires.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2015 est décernée à

John Page, Université du Manitoba, pour son apport important et original à la compréhension des phénomènes des ondes ultrasoniques en milieux complexes par la mise au point et l’application de nouvelles méthodes expérimentales pour caractériser la structure et la dynamique de ces matières, dont la première démonstration de la localisation des ondes classiques dans le désordre, en trois dimensions, par Anderson.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2014 est décernée à

Ian Affleck, University of British Columbia, pour ses apports originaux et marquants à la théorie des systèmes de matière condensée, en particulier dans l’application des techniques du domaine théorique de champ conforme aux effets de Kondo et aux problèmes des impuretés quantiques et des avancées dans la théorie du magnétisme quantique à faibles dimensions.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2013 est décernée à

James Forrest / Kari Dalnoki-Veress, University of Waterloo et McMaster University respectivement, pour leur travail de collaboration remarquable en physique des macromolécules en films minces, ainsi que près des surfaces et des interfaces.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2012 est décernée à

Douglas Bonn, University of British Columbia, pour ses contributions dans le domaine de la supraconductivité à haute température.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2011 est décernée à

Bruce D. Gaulin, Université McMaster, pour ses contributions reconnues mondialement dans le domaine des phénomènes collectifs des systèmes magnétiques, supraconducteurs et structurels à l’aide de méthodes par rayons X et par diffusion de neutrons.

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2010 est décernée à

Gordon W. Semenoff, Université de la Colombie-Britannique, pour son apport d’une grande portée à la théorie du graphène et de ses quasi-particules de masse nulle. Le prof. Semenoff, chef de file mondial en ce domaine, a un bilan extraordinaire de publications et ses travaux ont démontré (selon Philip Stamp, directeur du Pacific Institute for Theoretical Physics) que « l’idée qu’un théoricien puisse prédire toutes les caractéristiques importantes d’un matériau qui n’existait même pas,… et discerner exactement dans quel type d’expérimentations à l’échelle de l’ensemble du système il faut chercher – semble presque trop belle pour être vraie »..

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2009 est décernée à

Michel Gingras, Université de Waterloo, ses contributions originales à la description des systèmes désordonnés aléatoires et des systèmes magnétiques géométriquement frustrés à l'aide de la mécanique statistique. Le Dr Gingras est dans ce domaine un chef de file mondial et l’auteur d’un éventail remarquable de publications. Ses travaux ont servi (comme l’a affirmé le Dr Thomas Rosenbaum, J.T. Wilson Distinguished Service Professor, Université de Chicago) « à donner à l’ensemble de la collectivité une nouvelle perspective sur la manière dont le désordre local et la frustration peuvent être reliés à une réponse macroscopique de la matière ».

voir le communiqué de presse
Brockhouse voir détails de la médaille retour au début

La Médaille Brockhouse 2008 est décernée à

Jess Brewer, University of British Columbia

voir le communiqué de presse