Récipiendaires des médailles 2018 | english

Le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2018

est décerné à

Ariel Zhitnitsky

"C’est un grand honneur de figurer sur la liste des lauréats précédents, étant donné que chaque nom est associé à des réalisations extraordinaires. Cela vaut tout particulièrement pour le Département de physique d’UBC dont la liste compte 5 membres (maintenant 6) : Bill Unruh, Ian Affleck, Gordon Semenoff, Matt Choptuik, Mark Raamsdonk." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et le Centre de recherches mathématiques (CRM) sont fiers d'annoncer que le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2018 est décerné à Ariel Zhitnitsky pour son apport novateur à la physique théorique des hautes énergies, en particulier pour la conception du modèle de « l’axion invisible » et pour ses travaux sur la structure à vide des théories de jauge non abéliennes.. announcement

Ariel Zhitnitsky est professeur au Département de physique et d’astronomie à UBC. Il a fait plusieurs apports fort novateurs à la physique théorique. L’une des idées d’Eric qui ont eu le plus d’influence a été publiée peu après la fin de son doctorat lorsqu’il a proposé que le problème de CP fort, dans le modèle standard, pouvait être réglé par un axion presque invisible.
Ce document a été cité plus de 1000 fois et a influencé la recherche expérimentale, et les axions proposés pourraient entrer dans la matière noire froide cosmologique. D’autres travaux qui ont eu une influence ont été faits avec V. Chernyak, fournissant une série de fonctions ondulatoires qui permet le calcul d’amplitudes exclusives à hautes énergies, tels les facteurs de forme ou les désintégrations de mésons lourds en deux particules. Une série de documents cosignés par D. Son analyse les courants topologiques anormaux qui ne dissipent pas l’énergie dans la matière dense par une approche lagrangienne efficace. Zhitnitsky a par la suite examiné le rôle de ces courants topologiques dans des étoiles à neutrons comme modèle de reculs et de supraconductivité. Avec D. Kharzeev, il s’est ensuite fondé sur ces résultats pour expliquer les asymétries à CP bizarre observées au Collisionneur d’ions lourds relativistes, et il a avancé que le gros de la matière noire est anti-baryonique de sorte que l’Univers entier pourrait être symétrique en baryons. Le professeur Zhitnitsky a fait des apports clés contributions à notre compréhension de la transition de phase QCD, de la physique des hadrons, de la matière noire, des axions QCD et des étoiles à neutrons. nominator citation

- 30 -