Récipiendaires des médailles 2014 | english

La Médaille de l'ACP-INO pour contributions exceptionnelles en photonique appliquée 2014

est décernée à

Melanie Campbell

"Je suis honorée de recevoir ce prix et je suis heureuse d'avoir eu l'occasion de faire la recherche que j'aime. Je dois beaucoup à tous ceux qui m'ont offert la formation initiale et de m'avoir exposée à l'engouement de la recherche au-delà des limites. Je tiens également à souligner les contributions essentielles de chacun de mes collaborateurs" winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et l'Institut National d'Optique (INO) sont fiers d'annoncer que la Médaille de l'ACP-INO pour contributions exceptionnelles en photonique appliquée 2014 est décernée à Melanie Campbell pour son apport unique à l’application de méthodes de polarisation et d’optique adaptative à la compréhension du fonctionnement et des affections de l’œil. Entre autres, sa contribution à une meilleure compréhension de la myopie et à l’amélioration de l’imagerie rétinienne aura probablement un profond impact sur le diagnostic et le traitement de bien des affections de l’œil. announcement

La Médaille de l’ACP-INO est attribuée à Melanie Campbell, de l’Université de Waterloo, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au domaine de la dioptrique oculaire et à l’amélioration de l’imagerie des structures ophtalmiques. Mme Campbell élucidera les propriétés optiques fondamentales du cristallin et de l’œil, offrant des résultats pratiques qui améliorent la vision et la santé des Canadiens et continueront de le faire. Mme Campbell est membre de l’American Physical Society et de l’Optical Society of America. En 2004, elle partage le prix Rank en optoélectronique, consacrant « une idée originale qui a mené à des applications pratiques qui sont ou seront manifestement bénéfiques à l’humanité ».

Melanie Campbell applique de nouvelles techniques de photonique théorique et expérimentale pour évaluer le gradient d’indice de réfraction du cristallin. L’explication qui en découle, la perte de vision de près avec l’âge (presbytie), suscite de nouveaux moyens de la restaurer. La compréhension des changements à l’optique du noyau du cristallin avec l’âge amènera un ancien étudiant à inventer un nouvel implant intraoculaire qui améliore la vision chez les personnes âgées.

Melanie Campbell découvre dans l’œil de présumés signaux optiques à l’orientation de la défocalisation, qui sont nécessaires à l’œil pour conserver une image nette pendant la croissance. Un certain nombre de ces signaux accroissent la présence de flous optiques. Cela peut mener à de meilleurs traitements de la myopie, évitant du même coup les pathologies associées.

La compréhension des imperfections optiques de l’œil humain et animal, par Melanie Campbell, contribuera à la mise au point de techniques permettant une imagerie à résolution supérieure des imperfections de l’œil vivant. En revanche, cela mènera à un diagnostic plus précoce, à une meilleure compréhension des maladies de l’œil et à un dépistage amélioré des effets des thérapies proposées.

Melanie Campbell créera des méthodes brevetées améliorant l’imagerie de l’œil et la microscopie. L’imagerie brevetée d’une protéine marqueuse de l’œil vivant ouvre la voie au diagnostic non invasif et définitif de la maladie d’Alzheimer. nominator citation

- 30 -