Récipiendaires des médailles 2014 | english

La Médaille Brockhouse 2014

est décernée à

Ian Affleck

winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est fière d'annoncer que la Médaille Brockhouse 2014 est décernée à Ian Affleck pour ses apports originaux et marquants à la théorie des systèmes de matière condensée, en particulier dans l’application des techniques du domaine théorique de champ conforme aux effets de Kondo et aux problèmes des impuretés quantiques et des avancées dans la théorie du magnétisme quantique à faibles dimensions. announcement

Depuis plus de 25 ans, Ian Affleck est un leader international dans l’élaboration de la théorie des systèmes fortement corrélés. Il a aidé à doter le domaine de plusieurs techniques et concepts théoriques importants tout en interprétant et en inspirant aussi directement des travaux expérimentaux.

Ses premiers travaux sur la théorie de la supraconductivité à température critique (Tc) élevée donnent naissance à l’approximation grand N dans l’étude du modèle Hubbard, ce qui a mené à prédire deux nouvelles phases à courants orbitaux spontanés et à ondes de densité de charge de liaison, ainsi qu’à introduire la notion aujourd’hui populaire de symétrie effective de jauge.

Les modèles Affleck-Kennedy-Lieb-Tasaki (AKLT) sont une série de points hamiltoniens solubles avec précision pour les antiferroaimants à symétrie de Heisenberg sur les réseaux généraux à une, deux et trois dimensions. Ils suscitent un grand intérêt pour bien des raisons. Dans bien des cas, leurs états normaux sont magnétiquement désordonnés par une bande d’énergie interdite à tous les états excités et à des fonctions de corrélation du spin en décomposition exponentielle. Cela fournit à la fois un fondement théorique à la conjecture selon laquelle les antiferroaimants Heisenberg à spin entier unidimensionnel (1D) ont une bande d’énergie interdite, et donne un exemple hâtif d’une phase interdite de liquide de spin à 2 et 3 dimensions. Dans un document théorique et expérimental conjoint, Affleck et ses collaborateurs démontrent que le modèle AKLT spin-1 à 1D comporte des ½ excitations de spin non interdit aux extrémités d’une chaîne limitée, expliquant les observations expérimentales sur NENP.

Affleck élaborera, pour les antiferroaimants Heisenberg 3D constitués de chaînes faiblement couplées, une théorie qui prédira quelque chose d’analogue à la particule de Higgs, expliquant ainsi les résultats déroutants de la diffusion de neutrons sur le CsNiCl3 de Chalk River.

Affleck et ses collaborateurs élaboreront une puissante méthode théorique, la théorie de la limite du champ conforme, pour étudier les divers types d’impuretés quantiques, les points quantiques et les jonctions quantiques en physique de la matière condensée. Une conséquence en est l’entropie Affleck-Ludwig.

Affleck est membre de la Société royale (Londres) et lauréat du prix Onsager 2012 de l’APS. nominator citation

- 30 -