Récipiendaires des médailles 2012 | english

Le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2012

est décerné à

Luc Vinet

"Ce prix est particulièrement significatif pour moi et je suis très heureux de le recevoir. J'aimerais remercier l'ACP et le CRM ainsi que tous ceux qui ont une part dans cette marque de reconnaissance bien appréciée. Vive la physique mathématique au CRM et au Canada!" winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et le Centre de recherches mathématiques (CRM) sont fiers d'annoncer que le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2012 est décerné à Luc Vinet pour ses contributions exceptionnelles et constantes à la physique mathématique, principalement sur l’étude des symétries, des structures algébriques et des fonctions spéciales. announcement

Luc Vinet est, au Canada, l’un des grands physiciens mathématiciens et théoriciens dont la contribution est remarquable dans divers domaines. Les éléments unificateurs de sa recherche sont l’emploi novateur de méthodes théoriques et algébriques de groupe, la recherche de solutions exactes aux problèmes physiques et l’originalité de son approche. Ses importantes contributions ont une incidence profonde à la fois en physique et en mathématique. Ses premiers travaux remarquables portaient sur les théories des champs de jauge, en particulier sur les solutions invariables exactes aux équations Yang-Mills dans l’espace de Minkowski. De plus, au début de sa carrière, M. Vinet a découvert des symétries et des supersymétries aux systèmes monopolaires magnétiques. Il a exploré diverses structures algébriques pour décrire les symétries de différents problèmes physiques, qui vont bien au-delà des groupes de Lie et des algèbres normales englobant l’algèbre des polynômes, l’algèbre quantique, la super-algèbre et la parasuper-algèbre. Il a acquis une notoriété de par son œuvre influente sur les problèmes quantiques à N corps ainsi que par l’application de ces travaux à prouver la conjecture de Macdonald, non résolue depuis longtemps, sur les propriétés des polynômes orthogonaux multivariés. Les contributions de M. Vinet à la théorie de la symétrie des équations de différence et de différence Q sont vraiment d’avant-garde. Fait remarquable, sa carrière scientifique n’a pas été interrompue par ses lourdes tâches administratives en tant que directeur du Centre de recherches mathématiques, puis de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche à l’Université McGill et enfin, de recteur de l’Université de Montréal. M. Vinet a continué à publier des travaux hautement novateurs en dépit de ses fonctions administratives et il connaît actuellement un nouvel élan de créativité. Il a découvert, tout récemment en 2011, de nouvelles familles de polynômes orthogonaux associés à des réflexions, qui ont déjà trouvé bien des applications. Dans le contexte de la théorie de l’information quantique, M. Vinet a démontré comment les chaînes de spin peuvent servir à concevoir des fils quantiques parfaits. nominator citation

- 30 -