Récipiendaires des médailles 2011 | english

La Médaille de l'ACP pour des réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée 2011

est décernée à

Wayne Hocking

"C’est un grand honneur pour moi d’être le lauréat de la Médaille de l’ACP pour des réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée. L’éventail des applications de la physique au monde réel en génie, médecine, météorologie, sciences de l’environnement, recherche spatiale et en de multiples autres domaines est très vaste et ne cesse de s’élargir chaque jour. Je suis excité d’avoir pu allonger cette liste et ravi qu’on ait reconnu ainsi mes apports à la société en physique. Je suis reconnaissant, aussi, au professeur John Debruyn, qui m’a proposé comme candidat, et à ma femme Anna, qui a été mon âme sœur et « mon soutien de tous les instants » ces 30 dernières années." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est fière d'annoncer que la Médaille de l'ACP pour des réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée 2011 est décernée à Wayne Hocking, Université de Western Ontario, pour ses réalisations remarquables. Non seulement a-t-il fait d’importantes avancées en science de l’étude de l’atmosphère au moyen du radar, mais il en a aussi fait des produits commerciaux acceptés dans de nombreux pays. announcement

Le Dr Wayne Hocking a fait d’importantes avancées fondamentales dans les études au radar à la fois en physique de l’atmosphère et en astronomie et, par l’entremise de la compagnie Mardoc qu’il a lui-même créée avec sa femme, et ses partenaires, il a traduit ces progrès de la recherche en instruments qui ont connu un succès commercial. Il a élaboré de nouvelles approches aux stratégies d’échantillonnage, de filtrage et de contrôle de la qualité des données pour la détection d’échos de météores par radar, ce qui a amélioré de plusieurs ordres de grandeur le taux de détection des météores. La mesure de ceux-ci par radar peut servir non seulement à déterminer les caractéristiques des météores mêmes (vitesses d’entrée, flux et positions radiantes), mais aussi à percer la dynamique de l’atmosphère à des altitudes de 80 à 100 km. De plus, M. Hocking a élaboré de nouvelles méthodes de détermination par radar des températures atmosphériques et des flux de quantités de mouvement d’ondes de gravité, quantités qu’il n’était pas facile de mesurer par radar auparavant. Ces travaux ont mené à l’élaboration du système commercial radar SKiYMET, qui fournit l’un des plus vastes ensembles de mesures simultanées des paramètres de tout instrument de la haute atmosphère et qui est devenu la norme de facto servant à tester les autres systèmes de mesure des vents. On a vendu plus de 40 systèmes SKiYMET – totalisant plus de 10 millions de dollars – à des laboratoires gouvernementaux et à des entités de recherche du monde entier ces dernières années. De plus, les radars SKiYMET, qu’on retrouve actuellement à des latitudes allant de 67 °S à 80 °N, servent à étudier l’atmosphère et l’environnement, entre autres, et à fournir les données destinées aux rentrées de la navette spatiale dans l’atmosphère. Le Dr Hocking a aussi élaboré de nouvelles méthodes de mesure des paramètres atmosphériques dans la troposphère et la stratosphère à l’aide d’une nouvelle génération de radars profileurs de vent. Ces progrès ont été commercialisés à titre de radars WindTtracker, qu’on utilise abondamment pour les études météorologiques. Les ventes de radars WindTtracker dépassent 5 millions de dollars et englobent tous les systèmes de radars profileurs de vent VHF au Canada. L’Union astronomique internationale a baptisé « Hocking », en son honneur, l’astéroïde 14203 qui a été découvert le 25 déc. 1998 (voir http://www.astro.com/swisseph/astlist.htm). nominator citation

- 30 -