Récipiendaires des médailles 2018 | english

La Médaille Brockhouse 2018

est décernée à

Andrea Damascelli

"Je suis honoré de recevoir la Médaille Brockhouse 2018. C’est un privilège de faire partie de la féconde collectivité canadienne de la physique et je suis vraiment reconnaissant des possibilités qui m’ont été offertes. Cette reconnaissance est un témoignage aux talentueux étudiants, postdoctorants, employés, collègues et collaborateurs avec qui j’ai travaillé. Je tiens à leur exprimer à tous ma plus profonde gratitude." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est fière d'annoncer que la Médaille Brockhouse 2018 est décernée à Andrea Damascelli, Université de la Colombie-Britannique, pour son apport novateur et son leadership dans l’étude des solides et surfaces quantiques, notamment pour ce qui est des systèmes fortement corrélés, par la conception et le développement d’instruments uniques de spectroscopie photoélectronique avec résolution angulaire.. announcement

Andrea Damascelli se voit décerner en 2018 la médaille Brockhouse de l’ACP pour ses recherches sur la structure électronique des supraconducteurs non conventionnels composés d’oxydes et de matériaux connexes utilisant la photoémission avec résolution angulaire et la diffusion résonnante de rayons x mous. Il a fait des apports novateurs à la compréhension de la structure électronique de certains des matériaux les plus difficiles et les plus étudiés en physique de la matière condensée. Ses études du Sr2RuO4 ont permis de percer à fond la structure électronique et la nature de la supraconduction de ce supraconducteur exotique. M. Damascelli a pu suivre la progression de la surface au substrat de la structure électronique du Sr2RuO4 que provoquent les instabilités près de la surface. Il a établi récemment qu’un couplage Russell-Saunders fort introduit un couplage entre les canaux de liaison simple et triple dans l’état de supraconduction.

Cela change notre compréhension de la supraconductivité du Sr2RuO4 et peut-être de beaucoup d’autres supraconducteurs. En particulier, ses travaux ont montré que la présence d’un couplage Russell-Saunders fort déroge à la classification traditionnelle des supraconducteurs quant aux paires de Cooper simples ou triples.

Damascelli a aussi élaboré une nouvelle façon de doper la surface des supraconducteurs au cuprate en déposant des atomes de métal alcalin sur des surfaces fraîchement clivées. Cela a amené une bien meilleure compréhension du caractère polaire des surfaces au cuprate et a aussi résolu la différence entre les oscillations quantiques observées dans les mesures du transport et ARPES. Cette méthode lui a permis de varier sans cesse le dopage et de suivre l’évolution de la surface Fermi et la cohérence des quasiparticules proches de la surface de l’échantillon. Ses travaux ont mené à une compréhension beaucoup plus nette de la nature de l’ordre de charge et sa relation à la supraconductivité des cuprates à trou de dopage. nominator citation

- 30 -