Récipiendaires des médailles 2014 | english

Le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2014

est décerné à

Mark Van Raamsdonk

"Je tiens à remercier l'ACP et CRM pour cet immense honneur. Je suis très reconnaissant du soutien de ma famille, mes collaborateurs, mon département, la communauté de la physique au Canada, et le peuple du Canada." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et le Centre de recherches mathématiques (CRM) sont fiers d'annoncer que le Prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique 2014 est décerné à Mark Van Raamsdonk pour ses apports très originaux et marquants dans plusieurs domaines de la physique théorique, dont la théorie des cordes, la théorie quantique des champs et la gravité quantique. Parmi ses points forts figurent des avancées dans la théorie de branes-D et d’autres objets non perturbateurs de la théorie des cordes, le mélange de l’infrarouge et de l’ultraviolet dans la théorie quantique des champs non commutatifs et le passage au déconfinement dans la théorie des champs de jauge, ainsi que sa nouvelle proposition voulant que l’émergence de l’espace-temps soit étroitement reliée à l’intrication quantique. announcement

Mark Van Raamsdonk est un physicien théoricien dont les travaux portent sur le domaine de la théorie des cordes et de la gravité quantique. Par ses travaux, il tente de répondre à certaines des plus grandes questions ouvertes en physique théorique : Qu’est-ce que l’espace? Qu’est-ce que le temps? Comment notre Univers a-t-il commencé? Comment finira-t-il? Qu’y a-t-il dans un trou noir?

Certains de ses apports les plus importants sont une étude des actions régissant les interactions de branes-D multiples (degrés de liberté fondamentale dans la théorie des cordes fortement couplées) avec les champs gravitationnels et d’autres classiques, une découverte du mélange de l’infrarouge et de l’ultraviolet dans les théories quantiques des champs sur l’espace-temps non commutatif, et la première étude analytique du déconfinement dans une théorie des champs de jauge à quatre dimensions. En 2008, ses travaux amènent une percée dans laquelle sont déterminées expressément pour la première fois les actions régissant les membranes (degrés de liberté fondamentale dans la théorie « M »). Depuis peu, il est un pionnier dans la nouvelle façon de comprendre l’origine de l’espace-temps classique en gravité quantique à l’aide de l’intrication des degrés de liberté sous-jacents. Il est fait mention de sa pensée novatrice au concours d’essais de la Gravity Research Foundation. Enfin, au fil de sa carrière, le professeur van Raamsdonk fera de nombreuses contributions nouvelles en appliquant la théorie des cordes aux autres domaines de la physique, de la matière nucléaire à très hautes densités jusqu’aux propriétés des trous noirs.

Le prof. Van Raamsdonk est titulaire d’un BSc de l’Université de la Colombie-Britannique et d’un doctorat de Princeton. Il est actuellement, depuis 2002, professeur au Département de physique de l’Université de la Colombie-Britannique. Ses travaux sont reconnus par une bourse de la Fondation Sloan et une chaire de recherche du Canada. nominator citation

- 30 -