Récipiendaires des médailles 2013 | english

La Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles à la physique 2013

est décernée à

David John Lockwood

"Je me sens modeste face à cette reconnaissance prestigieuse de la part de mes pairs, pour le travail d'une vie dans ce merveilleux pays. Avec mes sincères remerciements, je dédie cette distinction à mes collègues talentueux du Conseil national de recherches, sans qui ce travail n'aurait pas été possible." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est fière d'annoncer que la Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles à la physique 2013 est décernée à David John Lockwood, Conseil national de recherche, pour ses nombreuses contributions soutenues à l’élucidation des propriétés optiques des solides, des systèmes de semi-conducteurs de faibles dimensions et, en particulier, de l’émission de lumière à partir de silicium, et pour son apport à l’avancement de la physique au Canada et dans le monde entier. announcement

Au cours de sa vie de physicien au Conseil national de recherches du Canada, David Lockwood a contribué de façon distinguée et soutenue à élucider les propriétés optiques des systèmes solides de semi-conducteurs de faibles dimensions, en particulier l’émission de lumière à partir du silicium.

M. Lockwood a largement contribué au domaine de la diffusion inélastique de la lumière appliquée à l’élucidation des excitations électroniques des solides magnétiques. Le livre sur la diffusion de la lumière dans les solides magnétiques (Light scattering in magnetic solids), dont M. Cottam est coauteur, est devenu un ouvrage de référence en ce domaine. La technique de diffusion de la lumière à haute précision a été importante pour l’avancement de la physique des structures de semi-conducteurs de faibles dimensions au Canada. Les mesures de M. Lockwood ont démontré l’ouverture d’intervalles de bande de phonons dans les super-réseaux Si/SiGe et GaAs/GaAlAs, mis au point au CNRC. Ses expériences électroniques de résonance Raman étaient parmi les premières à démontrer les phonons et les excitations électroniques quantifiées dans des structures de dimension zéro, points quantiques des semiconducteurs.

Nombre des contributions de M. Lockwood n’ont pas de prix, mais ses travaux sur les propriétés optiques du silicium ont exercé une influence mondiale significative. Dans des articles décisifs publiés dans la revue Nature en 1995 et dans les Physical Review Letters en 1996, M. Lockwood et autres ont démontré pour la première fois de façon convaincante l’émission de lumière visible à confinement quantique dans une nanostructure de silicium, super-réseau Si/SiO2 mis au point au CNR du Canada. Les travaux de M. Lockwood, reconnus à l’échelle internationale, ont eu un effet important sur la photonique du silicium, dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. Au cours d’une carrière de toute une vie, David Lockwood s’est aussi distingué par son service à la collectivité, organisant des conférences, siégeant aux comités de rédaction de Solid State Communications, de la Physique au Canada, de la direction de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes et de la Société royale du Canada. Ses contributions à la physique ont été reconnues par son élection à titre de membre de l’American Physical Society et de la Société royale du Canada, par la Médaille Brockhouse de l’ACP, par la Médaille Tory Marshal de la Société royale du Canada et par Prix de distinction du Centenaire de l’Electrochemical Society. nominator citation

- 30 -