Récipiendaires des médailles 2013 | english

La Médaille Vogt de l'ACP-TRIUMF pour l'excellence dans le domaine de la recherche théorique ou expérimentale en physique subatomique 2013

est décernée à

Jens Dilling

"C'est merveilleux de recevoir la médaille Vogt de l'ACP-TRIUMF pour contributions exceptionnelles en physique subatomique, et cela signifie beaucoup pour moi à cause du respect que je voue à Erich Vogt et à ce qu'il a aidé à créer à TRIUMF. Cette distinction constitue, à mon sens, une réflexion de la communauté de l'ACP sur mes apports comme expérimentateur et sur le succès que nous avons eu avec l'installation ISAC à TRIUMF, un faisceau d'isotopes rares maintenant de calibre mondial, ainsi que sur ma collaboration à SNOLAB---autre exemple de leadership canadien à l'échelle mondiale. Je suis vraiment très fier d'accepter cet honneur. J'en remercie mes collègues de l'ACP ainsi que la communauté élargie de TRIUMF." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et TRIUMF sont fières d'annoncer que la Médaille Vogt de l'ACP-TRIUMF pour l'excellence dans le domaine de la recherche théorique ou expérimentale en physique subatomique 2013 est décernée à Jens Dilling, TRIUMF, pour son leadership dans la conception et la mise en œuvre de nouvelles méthodes d’utilisation de pièges ioniques et de mesure de masse appliquées aux noyaux radioactifs, qui ont fait progresser radicalement notre compréhension des noyaux auréolaires et du rôle des forces de trois corps dans les systèmes nucléaires. announcement

Depuis sa venue au Canada avec un doctorat fraîchement décerné à Heidelberg il y a dix ans, Jens Dilling a fait du Canada un chef de file mondial dans l’utilisation de pièges ioniques en physique atomique et nucléaire. Le piège ionique pour les installations de science atomique et nucléaire (TITAN) de TRIUMF, qu’il a proposé, conçu en collaboration et construit à l’installation ISAC (nouveau complexe d’accélérateurs de faisceaux d’isotopes rares de TRIUMF), a établi une nouvelle norme mondiale pour ces installations à pièges. Le piège TITAN a amélioré systématiquement et radicalement, et de plus d’un ordre de grandeur, les mesures de masse des isotopes à vie éphémère dans bien des domaines vitaux clés. Ces mesures récentes sont à l’origine d’avancées scientifiques pour l’astrophysique nucléaire, pour l’étude de la structure des noyaux exotiques tel le noyau auréolaire, lithium 11 et pour l’étude future des éléments matriciels de la double désintégration bêta. L’installation TITAN est la plus polyvalente de toutes pour de telles études. Elle est à l’origine de plus de 25 publications en deux ans et détient le record de mesure de masse de l’isotope le plus léger et de l’isotope à la vie la plus brève n’importe où dans le monde.

C’est à M. Dilling que l’on doit personnellement la majeure partie de la nouvelle technologie du système. Ses innovations sont adoptées dans le monde entier. M. Dilling a été un chef de file remarquable dans tous les domaines de la physique émergeante. Ces réalisations notoires ont fait de lui l’un des dix plus grands physiciens nucléaires du monde. Il a dirigé l’organisation de la Conférence internationale sur la physique nucléaire de 2010, qui était de retour au Canada une première fois en plus de quarante ans. M. Dilling a supervisé de nombreux étudiants canadiens de 2e et 3e cycles, qui ont été reconnus par des bourses d’études nationales et internationales. Il est maintenant à TRIUMF le chef de file du vaste groupe de scientifiques qui mène la recherche avec l’ISAC. Bref, il est devenu un personnage marquant de la physique au Canada. nominator citation

- 30 -