Récipiendaires des médailles 2011 | english

La Médaille Vogt de l'ACP-TRIUMF pour l'excellence dans le domaine de la recherche théorique ou expérimentale en physique subatomique 2011

est décernée à

David Sinclair

"Je suis extrêmement honoré d’avoir été choisi comme lauréat de ce prix. Le programme de physique subatomique du Canada est immense, englobant l’ensemble de la physique nucléaire, de la physique corpusculaire à la frontière énergétique, en passant par les symétries fondamentales, l’astrophysique nucléaire et, depuis peu, l’astrophysique des particules, car il y a tellement de scientifiques très doués qui œuvrent dans ce domaine. C’est pour moi un honneur très spécial d’avoir été choisi dans ce domaine comme premier lauréat de la Médaille. Je suis particulièrement heureux que cette distinction porte le nom d’Erich Vogt. Quand j’étais aux études supérieures, Erich s’était déjà taillé une réputation de scientifique et de chercheur exceptionnel. Son leadership a eu tant de poids dans la création du riche programme dont nous sommes si fiers aujourd’hui." winner citation

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) et TRIUMF sont fières d'annoncer que la Médaille Vogt de l'ACP-TRIUMF pour l'excellence dans le domaine de la recherche théorique ou expérimentale en physique subatomique 2011 est décernée à David Sinclair, Université Carleton et TRIUMF, pour sa vision et ses contributions exceptionnelles à l’étude de la physique des neutrinos dans l’expérience d’avant-garde SNO et pour son leadership exemplaire dans l’établissement des installations du SNOLAB. announcement

David Sinclair est l’un des plus éminents scientifiques du Canada dans le domaine de la physique subatomique expérimentale. Il a consacré une bonne partie de sa carrière de chercheur à résoudre le « problème des neutrinos solaires », déficit apparent du flux, à partir du Soleil, de neutrinos difficiles à détecter qui sont un produit essentiel des réactions de fusion au cœur du Soleil. À cette fin, le Dr Sinclair a été l’un des fondateurs de l’Observatoire de neutrinos de Sudbury (ONS), qui a permis de solutionner cette énigme. Cette solution, qui découle d’un examen poussé de la compréhension des particules élémentaires, a ouvert de nouveaux domaines de recherche en physique corpusculaire. La revue Science a qualifié les résultats de l’ONS de l’une des 10 plus grandes percées scientifiques des années 2001 et 2002. Le Dr Sinclair a été l’un des leaders de l’ONS et ce sont ses apports déterminants à la conception, à la construction et à l’exploitation de l’ONS qui lui ont mérité la Médaille Vogt de l’ACP-TRIUMF. En plus de contribuer à la conception de l’ONS, le Dr Sinclair a élaboré de nouvelles techniques pour réduire les traces de contaminants radioactifs naturels dans l’eau lourde et légère au niveau sans précédent d’une partie dans 1015. Le Dr Sinclair a contribué à de nombreux autres aspects de l’expérience, résolvant en un cas ce que l’on croyait être un problème « capable de tout faire rater » et lié aux connexions à haute tension aux phototubes. Le Dr Sinclair a poursuivi son leadership en physique subatomique à titre de chercheur principal et de directeur du SNOLAB pendant la phase d’élaboration et il en dirige actuellement l’aménagement des installations. Le SNOLAB peut accueillir des expériences extrêmement délicates qui exigent de faibles niveaux de rayonnement de fond. On note actuellement des engagements ou des projets internationaux en vue de s’installer dans ces installations uniques. Le SNOLAB placera le Canada à la fine pointe de la recherche en physique subatomique dans les années à venir. On y a entrepris de mettre au point le détecteur EXO, visant à déceler la double désintégration bêta sans neutrinos. Si ce détecteur est couronné de succès, il améliorera radicalement la compréhension des particules élémentaires et de leurs interactions. nominator citation

- 30 -