CANADIAN ASSOCIATION
OF PHYSICISTS
Canadian Association of Physicists ASSOCIATION CANADIENNE DES
PHYSICIENS ET PHYSICIENNES


COMMUNIQUÉ DE PRESSE / POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Médaille Herzberg de l'ACP

sera décernée à

DR. ERIC POISSON

« C’est pour moi un honneur de recevoir la médaille d’excellence en enseignement de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes et j’exprime ma profonde gratitude aux gens de l’ACP non seulement pour ce prix, mais aussi pour leur engagement exceptionnel envers l’enseignement et le rayonnement de la physique. Si j’ai ce prix, c’est en raison du soutien exceptionnel que m’ont assuré mon établissement, mes collègues et, tout spécialement, tous mes étudiants qui continuent d’inspirer tous mes efforts dans l’enseignement. »

Dr. Eric PoissonOttawa, le 28 mars, 2005 - L'ACP est heureuse d'annoncer que la Médaille Herzberg de l'ACP est décernée en 2005 à Eric Poisson, de l'Université de Guelph, pour ses travaux en physique des trous noirs et des ondes gravitationnelles. Ses solutions des équations d’Einstein servent à des groupes qui conçoivent des détecteurs d’ondes gravitationnelles, comme le LIGO, pour estimer les signatures d’événements cosmiques tels que la fusion de deux trous noirs.

Les recherches d’Éric Poisson ont été axées sur la physique des trous noirs et des ondes de gravité. À titre d’étudiant diplômé œuvrant à l’Université de l’Alberta avec son conseiller Werner Israel, il a étudié la structure de l’intérieur des trous noirs. Ils ont démontré l’existence du phénomène appelé inflation de la masse, dans lequel la fonction de la masse interne des trous noirs augmente sans limite, ce qui implique que la singularité n’est pas partout de type espace mais contient une portion de type lumière, contrairement aux attentes. L’inflation de la masse est devenue un principe normal en physique gravitationnelle et, à la suite de près de 15 années d’étude minutieuse, l’image fondamentale mise de l’avant par Poisson et Israel n’a nécessité aucune modification. Ses travaux sur l’intérieur des trous noirs ont été examinés dans des ouvrages de vulgarisation scientifique et dans la presse scientifique. Dans ses travaux sur les ondes de gravité, Éric a été motivé par l’effort mondial à modeler les signaux que pourraient un jour détecter les interféromètres à laser terrestres et spatiaux qui sont prévus, tels LIGO et LISA. En modelant le système binaire en un objet ponctuel gravitant autour d’un trou noir beaucoup plus massif, Éric a pu résoudre d’inquiétantes équations d’ondes gravitationnelles sans miser sur une approximation de champ faible et de mouvement lent, et il a montré que le traitement normal post-newtonien du problème (qui repose sur de telles approximations) n’était pas très précis et devait être poussé à un degré très élevé. Sa célèbre correction 4? entre maintenant dans les formes d’ondes théoriques dont les observatoires d’ondes gravitationnelles se servent comme filtres jumelés pour détecter les ondes. Ses efforts sont actuellement axés sur le problème consistant à déterminer le mouvement d’une masse faible autour d’un corps beaucoup plus gros (un trou noir). Ce type de système binaire est une importante source d’ondes gravitationnelles pour un détecteur spatial et une compréhension détaillée des ondes requiert une compréhension tout aussi détaillée du mouvement.

La médaille Herzberg de l'ACP a été décernée pour la première fois en 1970 et l'est chaque année depuis. Pour 2005, il sera octroyé au Dr Poisson à l'occasion du banquet de remise des prix de l'ACP, qui aura lieu à l'Université de la Colombie Britannique le 7 juin 2005.

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, est une association professionnelle qui représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique au Canada, aux États-Unis et outre-mer ainsi qu'un certain nombre de sociétés et établissements membres. Outre ses activités spécialisées, l'ACP en exerce d'autres qui visent à inciter les étudiants à faire carrière en physique.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : (613) 562-5614
Téléc. : (613) 562-5615
C. élec. : CAP@physics.uottawa.ca