CANADIAN ASSOCIATION
OF PHYSICISTS
Canadian Association of Physicists ASSOCIATION CANADIENNE DES
PHYSICIENS ET PHYSICIENNES


COMMUNIQUÉ DE PRESSE / POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

2003 Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles de carrière à la physique

sera décernée au

DR. ARTHUR B. McDONALD

« Je suis très honoré de recevoir la médaille d'excellence de l'ACP et j'aimerais partager cet honneur avec les nombreuses autres personnes qui ont travaillé si fort pour que l'Observatoire de neutrinos de Sudbury soit une réussite. Je tiens à remercier la collectivité scientifique canadienne de son appui qui nous a permis de tirer parti des avantages scientifiques canadiens naturels, avec une collaboration internationale pour obtenir certains résultats scientifiques tout à fait fondamentaux. »

Dr. Arthur B. McDonaldOttawa, le 10 mars, 2003 - L'ACP est heureuse d'annoncer que la Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles de carrière à la physique est décernée en 2003 à Arthur B. McDonald, de l'Université Queens, pour ses contributions à l'astrophysique nucléaire et aux symétries fondamentales dans la nature, et notamment pour son leadership à l'Observatoire de neutrinos de Sudbury où l'on a établi l'existence d'oscillations dans les neutrinos solaires.

Le Dr Art McDonald, qui dirige le projet d'Observatoire de neutrinos de Sudbury (ONS), est titulaire d'une chaire de recherche universitaire à l'Université Queen's. Il est l'un des leaders mondiaux en astrophysique des neutrinos. Art, qui est originaire de Sydney en Nouvelle-Écosse, s'est vu décerner un B.Sc. et une M.Sc. par l'Université Dalhousie. En 1969, il a reçu un doctorat de l'Institut de technologie de Californie où il s'est intéressé de très près à l'astrophysique nucléaire et aux symétries fondamentales de la nature.

De 1969 à 1981, il a travaillé aux Laboratoires nucléaires de Chalk River, menant des expériences en physique nucléaire fondamentale à l'aide d'accélérateurs. Parmi ces expériences figurent une étude de l'effet Doppler relativiste, au moyen d'une nouvelle technique à rayons gamma de haute énergie et l'étude de la violation de parité dans la photodésintégration du deutéron. En 1982, il est devenu professeur à Princeton. Lui et ses étudiants ont effectué des mesures fondamentales de la symétrie de la réflexion et mis au point de nouvelles techniques, dont une méthode de production de faisceaux polarisés à hélium qui ont trouvé de nombreuses applications pratiques dans d'autres domaines.

Il est membre fondateur de la collaboration de l'ONS, en 1984, et après son retour au Canada en 1989 à titre de professeur à l'Université Queen's, il a accédé au poste de directeur de l'Institut de l'ONS. Il a fait preuve de compétences scientifiques et administratives exceptionnelles en menant le projet au succès qu'on lui connaît de nos jours. Les premiers résultats publiés ont permis de résoudre un problème vieux de trente ans entourant les neutrinos émis par le Soleil. Ils ont montré que les neutrinos changent de type pendant leur trajectoire vers la Terre. Cela oblige à modifier la théorie de la physique des particules. Le programme permanent de l'ONS traite d'autres questions fondamentales en physique des particules et en astrophysique.

Art McDonald fait actuellement partie du Conseil de recherche de l'Institut canadien des recherches avancées et il en préside la commission consultative sur la cosmologie. Aux États-Unis, il siège au comité consultatif du National Underground Science Laboratory et, sur la scène internationale, il est membre des deux comités de l'Union internationale de physique pure et appliquée.

Art s'est mérité de nombreux prix pour ses travaux exceptionnels. Il est membre de la Société royale du Canada, titulaire de trois grades honorifiques d'universités canadiennes et, cette année, il s'est vu décerner le prix Bonner de l'American Physical Society. Par la médaille qu'elle lui décerne, l'ACP salue l'immense contribution qu'il a faite à la physique au Canada.

La Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles de carrière à la physique a été créée en 1954 et est décernée chaque année depuis. Pour 2003, il sera octroyé au Dr McDonald à l'occasion du banquet de remise des prix de l'ACP, qui aura lieu à l'Université de l'Ile du Prince-Edouard le 10 juin 2003.

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, est une association professionnelle qui représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique au Canada, aux États-Unis et outre-mer ainsi qu'un certain nombre de sociétés et établissements membres. Outre ses activités spécialisées, l'ACP en exerce d'autres qui visent à inciter les étudiants à faire carrière en physique.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : (613) 562-5614
Téléc. : (613) 562-5615
C. élec. : CAP@physics.uottawa.ca