CANADIAN ASSOCIATION
OF PHYSICISTS
Canadian Association of Physicists ASSOCIATION CANADIENNE DES
PHYSICIENS ET PHYSICIENNES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / POUR PUBLICATION IMMÉDIATE


MÉDAILLE DE L'ACP
pour contributions exceptionnelles à la physique

SERA DÉCERNÉE EN 2002 AU

Dr ALAN ASTBURY

« Je suis fier de recevoir ce prix, mais il ne faudrait pas oublier que la recherche en physique des particules est un travail de collaboration. »

Le Dr. Alan AstburyOttawa, le 15 avril 2002 - L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est heureuse d'annoncer que sa Médaille pour contributions exceptionnelles à la physique sera décernée en 2002 au Dr Alan Astbury, de l'Université de Victoria/TRIUMF, pour son activité hors du commun dans le domaine de la physique des particules au Canada et pour sa participation à la découverte du boson W+- transmetteur de l'interaction faible. Après avoir dirigé le comité chargé de définir les objectifs du projet KAON il a, en tant que directeur de TRIUMF, réorienté ses efforts vers l'encouragement et le soutien de participations canadiennes à des projets expérimentaux internationaux, tout en veillant au développement d'ISAC, source de rayonnement radioactif d'importance mondiale.

Alan Astbury est entré au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Victoria en 1983 à titre de professeur R.M. Pearce, poste créé conjointement avec TRIUMF. Auparavant, il était physicien de recherche au laboratoire Rutherford et participait au CERN à la recherche des bosons W̊ et Z̊, vecteurs de la force nucléaire faible, où il était coporte-parole du groupe de 150 chercheurs. Cette découverte a finalement valu le prix Nobel au directeur de l’expérience et la médaille Rutherford du British Institute of Physics à Alan. Après son arrivée à Victoria, celui-ci a dirigé les efforts du groupe local dans l’expérience SLD au SLAC et la collaboration OPAL au CERN, tout en renforçant l’équipe par la nomination de certains jeunes chercheurs très prometteurs et en continuant de faire de ce groupe l’entité dynamique qu’il forme aujourd’hui. Le Dr Astbury dirigeait l’Institut canadien de physique des particules de 1991 à 1994 et il a été nommé directeur de TRIUMF en 1994. C’est en grande partie grâce à son leadership que le laboratoire est demeuré l’une des principales institutions mondiales de recherche subatomique et a conservé son extraordinaire réputation. La plus grande réussite du Dr Astbury a été de pouvoir conserver au laboratoire sa stature tout en revoyant les priorités de son programme de recherche, ce qui a été salué par l’examen scientifique international de TRIUMF. La mise au point d’ISAC, le meilleur accélérateur de faisceaux exotiques du monde, fait de ce laboratoire un chef de file dans l’étude expérimentale de l’astrophysique nucléaire. De plus, ce qui est d’importance critique, le Dr Astbury a restructuré TRIUMF afin d’en faire la plate-forme de la participation canadienne à la physique des particules et des accélérateurs dans les installations internationales, ouvrant du même coup la porte de ces installations aux chercheurs canadiens et assurant la présence du Canada sur la scène mondiale.

Le Dr Astbury a été admis à la Société royale du Canada en 1989 et à la British Royal Society en 1993. En 2001, il a reçu le prix du président du Conseil des sciences de la Colombie-Britannique pour réalisation durant une carrière. Il a siégé à un grand nombre de comités et d’organes consultatifs scientifiques nationaux et internationaux. Il a acquis un excellent profil international qui a bien servi notre collectivité scientifique. La notoriété que lui vaudra la Médaille de l’ACP pour réalisation est effectivement fort bien méritée.

La Médaille de l'ACP pour contributions exceptionnelles à la physique a été créée en 1954 et est décernée chaque année depuis. Pour 2002, elle sera octroyée au Dr Astbury à l'occasion du banquet de remise des prix de l'ACP, qui aura lieu au Centre du congrès à Québec le 4 juin 2002.

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique ainsi que des sociétés et établissements membres. Outre ses activités spécialisées, l'ACP en exerce d'autres dans les domaines du professionnalisme, des sciences politiques et de la promotion de la recherche et de l'éducation en science. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Mme F. M. Ford, Directrice exécutive
Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : (613) 562-5614
Téléc. : (613) 562-5615
C. élec. : CAP@physics.uottawa.ca

-30-