CANADIAN ASSOCIATION
OF PHYSICISTS
Canadian Association of Physicists ASSOCIATION CANADIENNE DES
PHYSICIENS ET PHYSICIENNES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / POUR PUBLICATION IMMÉDIATE


MÉDAILLE DE L'ACP
pour réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée

SERA DÉCERNÉE EN 2001 AU

Dr H. ROY KROUSE

« Ce prix renforce ma conviction qu’un physicien est un physicien, indépendamment de la diversité de ses travaux. »

Le Dr. H. Roy Krouse Ottawa, le 15 avril 2001 - L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est heureuse d'annoncer que sa Médaille pour réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée sera décernée en 2001 au Dr H. Roy Krouse pour son apport exceptionnel à nombre de domaines différents en recherche appliquée, allant de la récupération de combustibles fossiles à l'exploration géologique en passant par l'industrie alimentaire et la mise au point d'instruments.

Dr H. Roy Krouse étudie pendant plus de quatre décennies la spectrométrie de masse d’isotopes stables et l’application créative de cette puissante méthode d’analyse à un vaste éventail de travaux de recherche fondamentale et appliquée. Roy Krouse met sur pied un laboratoire d’isotopes stables à l’Université de l’Alberta, à Edmonton, dans les années 60, puis fonde l’Isotope Science Laboratory à l’Université de Calgary en 1971. Grâce à sa compétence et à son imagination, il met au point des méthodes de spectrométrie de masse novatrices pour extraire des données sur l’abondance d’isotopes stables dans une foule d’échantillons divers : anneaux de croissance des arbres, carottes glaciaires, hydrocarbures gazeux, poils d’animaux, jus de pomme et météorites de Mars. Sous sa touche, l’Isotope Science Laboratory de l’Université de Calgary deviendra un établissement de classe internationale spécialisé dans les méthodes isotopiques.

L’enthousiasme avec lequel Roy Krouse prône les méthodes touchant l’abondance d’isotopes stables, notamment lorsqu’elles sont embryonnaires, suscite nombre de projets de recherche interdisciplinaire nouveaux. Ses réalisations les plus marquantes résident dans l’utilisation des principes de la spectrométrie de masse pour régler les problèmes fondamentaux de disciplines très diverses telles l’archéologie, la biologie, la chimie, la (paléo)climatologie, la glaciologie, l’hydrologie, les sciences environnementales, la géologie et la médecine. Nul doute que c’est à son travail de pionnier qu’il faut en partie attribuer l’usage répandu d’instruments et de méthodes concernant l’abondance d’isotopes dans l’exploration et la production pétrolière, les études sur l’adultération d’aliments, la mesure de la dépense énergétique chez les humains et les études en médecine légale et en environnement.

Roy Krouse est particulièrement réputé pour son leadership en repérage isotopique du soufre au sein d’écosystèmes intacts et pollués. Il est l’un des premiers à utiliser les données sur l’abondance d’isotopes stables du soufre et de l’oxygène pour expliquer les émissions de soufre de source industrielle dans le voisinage d’une usine de gaz sulfureux en Alberta. En 1999, avec Jerome O. Nriagu, Roy Krouse se voit décerner la médaille Miroslaw Romanowski de la Société royale du Canada, en témoignage de son apport à la solution d’aspects scientifiques de problèmes environnementaux.

L’application imaginative et innovatrice des principes de physique à l’étude d’une foule de phénomènes scientifiques d’importance économique et industrielle, par Roy Krouse, a une incidence profonde en physique industrielle et appliquée. Lorsqu’il n’est pas aux commandes du spectromètre de masse d’isotopes stables, Roy Krouse consacre ses loisirs aux autres passions de sa vie : la musique de violoneux, les maquettes de chemins de fer et sa famille.

La médaille de l'ACP pour réalisations exceptionnelles en physique industrielle et appliquée (ancien Prix d'innovation en physique appliquée, de la Section de la physique industrielle et appliquée de l'ACP) a été créée en 1991 et est décernée tous les deux ans depuis. Pour 2001, elle sera octroyée au Dr Krouse à l'occasion du banquet de remise des prix de l'ACP, qui aura lieu à l'Université de Victoria le 19 juin 2001.

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique ainsi que des sociétés et établissements membres. Outre ses activités spécialisées, l'ACP en exerce d'autres dans les domaines du professionnalisme, des sciences politiques et de la promotion de la recherche et de l'éducation en science. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Mme F. M. Ford, Directrice exécutive
Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : (613) 562-5614
Téléc. : (613) 562-5615
C. élec. : CAP@physics.uottawa.ca

-30-