CANADIAN ASSOCIATION
OF PHYSICISTS
Canadian Association of Physicists ASSOCIATION CANADIENNE DES
PHYSICIENS ET PHYSICIENNES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / POUR PUBLICATION IMMÉDIATE


MÉDAILLE HERZBERG

SERA DÉCERNÉE EN 2000 AU

Dr HUI C. LIU

« C’est pour moi un grand honneur de me voir octroyer la médaille Herzberg, surtout que ce prix doit son nom à l’un des plus éminents scientifiques canadiens (du CNRC) et qu’il a été décerné à d’autres grands scientifiques (dont certains ont effectué leurs travaux primés au même institut : J.F. Young, A.H. MacDonald et A.J. Alcock). Je tiens à souligner qu’aucun de mes travaux de recherche n’aurait été possible et fructueux sans la collaboration des collègues du CNRC, notamment de M. Buchanan, pour la fabrication de dispositifs, et de Z.R. Wasilewski, pour la croissance de matériaux.»

Le Dr. Hui C. LuiOttawa, le 15 avril 2000 - L'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est heureuse d'annoncer qu'elle décerne en 2000 la médaille Herzberg pour contributions exceptionnelles à un physicien de moins de 40 ans, le Dr Hui C. Liu, Conseil national de recherches du Canada, pour ses contributions nombreuses au domaine des dispositifs électroniques quantiques à base de semiconducteurs.

Depuis son entrée dans le secteur, il y a dix ans, le Dr Liu s’est taillé une réputation de chef de file international dans deux domaines principaux : les photodétecteurs intersous-bande à puits quantiques et les dispositifs haute fréquence. Grâce au financement du ministère de la Défense nationale (Recherche et sauvetage), il a livré à cet organisme un prototype opérationnel de photodétecteur en mars 1996. Le Dr Liu a collaboré avec le Centre de recherches pour la défense de Valcartier pour créer un réseau imageant infrarouge « non pixelisé » fondé sur l’intégration monolithique de détecteurs à diodes électroluminescentes. Durant la même période, il a travaillé avec le Centre de recherches pour la défense d’Ottawa à produire des dispositifs semblables qui trouvent des applications dans l’espace.

Les travaux de recherche du Dr Liu ont suscité bien des percées en physique théorique et expérimentale. Un bon exemple de son génie en physique fondamentale est la construction d’un modèle d’émission et de capture pour la photoconductivité. Pareille perspicacité physique l’a amené à créer plusieurs nouvelles conceptions allant des photodétecteurs aux dispositifs à effet tunnel résonant, en passant par les structures fondées sur le phénomène de transport quantique et balistique dans les dispositifs à semi-conducteurs. Des oscillateurs à haute fréquence record (jusqu’à 712GHz) ont été réalisés en collaboration avec MIT Lincoln Labs et la démonstration de circuits modèles uniques en leur genre a été faite avec un nombre réduit de dispositifs.

Pendant sa brève carrière, le Dr Liu a publié 146 articles (17 en 1999 seulement) dans des publications avec comités de lecture. Il a pris part à 13 actions relatives à des brevets (8 à monopole d’auteur) et donné 35 communications à des conférences et dans 56 institutions à titre d’invité. De plus, le Dr Liu a rédigé cinq chapitres d’un livre (et est en train d’en préparer un autre) et il a édité trois ouvrages.

H.C. Liu a reçu un B.Sc. en physique de l’Université de Lanzhou, en Chine, en 1982. Il a étudié à l’école supérieure de l’Université de Pittsburgh où il s’est vu décerner une maîtrise en physique en 1983 et un doctorat en physique appliquée en 1987. Fraîchement diplômé, le Dr Liu est entré comme chercheur associé à l’Institut des sciences de microstructures, au Conseil national de recherches du Canada, où il a rapidement gravi les échelons de la hiérarchie, étant promu agent de recherche sénior en 1996.

La médaille Herzberg de l'ACP a été décernée pour la première fois en 1970 et l'est chaque année depuis. Pour 2000, elle sera octroyée au Dr Liu à l'occasion du banquet de remise des prix de l'ACP, qui aura lieu le 6 juin 2000 à l'Université York.

L'Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique ainsi que des sociétés et établissements membres. Outre ses activités spécialisées, l'ACP en exerce d'autres dans les domaines du professionnalisme, des sciences politiques et de la promotion de la recherche et de l'éducation en science. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Mme F. M. Ford, Directrice exécutive
Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : (613) 562-5614
Téléc. : (613) 562-5615
C. élec. : CAP@physics.uottawa.ca

-30-